Pour une nourriture locale, sans pesticides ni perturbateurs endocriniens

Publié par admin le

En 2020, nous vous proposions de passer au « 100% bio » dans nos cantines, afin que les enfants Jocassiens puissent profiter, au moins une fois par jour, d’une nourriture locale, sans pesticides ni perturbateurs endocriniens.

Deux ans plus tard, à l’occasion de la présentation en Conseil municipal de la création d’un groupement de commandes pour Jouy-le-Moutier et les communes voisines, nous avons proposé de diviser le marché public, afin qu’une partie des repas puisse être fournie par des producteurs locaux.

Plus tard dans le même conseil, notre commune a adopté une charte contre les perturbateurs endocriniens : des substances très dangereuses pour notre santé, que l’on retrouve dans les plastiques, pesticides, peintures, etc. Ça ne concerne donc pas seulement la nourriture.

Après cette déclaration d’intention, il faut maintenant agir. Et l’une des difficultés va être d’éliminer les pesticides utilisés dans nos champs sans pour autant mettre en difficulté les agriculteurs jocassiens. D’où le lien avec nos propositions de faire appel à eux pour approvisionner nos cantines, une fois bien sûrs qu’ils auront abandonné ces pesticides.

Catégories : Projet